Nice, à l'aube d'un futur sacre ?

Aujourd’hui, l’OGC Nice pointe à la première place du classement, avec un total de 26 points pris sur 30 possible après 10 journées. Elle est actuellement la seule équipe encore invaincue cette saison. La saison passée, au même stade, les Aiglons comptaient 17 points, et pointait à la 5ème place du classement, derrière le PSG, Angers, Caen et L’A.S Saint-Etienne.

 

Sans aucun doute, l’OGC Nice est la révélation de ce début de saison en L1, détenant la deuxième meilleure attaque du championnat avec 20 buts (soit 2 par match), pour seulement 7 encaissés. Les Aiglons devancent au classement le Paris-Saint-Germain de 6 points, et leur dauphin (Monaco) de 4 petits points. Grâce à un recrutement efficace, ainsi qu’une bonne alchimie au sein de l’effectif, le club azuréen récite son football pour le plus grand bonheur de ses supporters et de ses dirigeants. La recrue phare du dernier mercato estival, Mario Balotelli (Italie), a su embellir d’avantage un effectif qui montrait déjà fier allure, aux côtés de Belhanda, Seri ou autres…

 

Un recrutement doré

 

L’OGC Nice a su profiter d’un recrutement doré, dans tout les secteurs, qui a sûrement (sans aucun doute) permis au club de figurer tout en haut du classement en ce mois d’Octobre. Ils ont aussi fait face aux départs de plusieurs cadres cet été, Mendy (Leicester), Ben Arfa (PSG) ou encore Germain(Monaco).Son président, Jean-Pierre Rivère, ainsi que son recruteur Serge Recordier, ont su rentabiliser leurs investissements grâce aux recrues étrangères comme Younès Belhanda (ex-Schalke), Dante (ex-Wolsfburg), Balotelli (ex-Liverpool), ainsi que l’entraîneur Lucien Favre (ex-Borussia Mönchengladbach). Mais les dirigeant niçois se sont aussi appuyés sur le recrutement « made in France », avec des joueurs comme Arnaud Souquet (ex-Dijon), Arnaud Lusamba (ex-Nancy), Wylan Cyprien (ex-Lens), tous anciens joueurs confirmés de division inférieur. Le recrutement de l’international Italien Mario Balotelli, dans les toutes dernières minutes du mercato estival, a beaucoup fait parlé les amoureux du ballon rond. Jugé à court de forme, « Super Mario » n’avait inscrit que 7 petits buts pour 51 matchs lors de ses deux dernières années, où il était passé par Liverpool avant d’être prêté la saison précédente du côté du Milan AC, de quoi faire trembler les supporters Niçois…Inquiétude également autour de son comportement en dehors du terrain, où Balotelli fait souvent parler de lui négativement, à travers ses nombreuses frasques extra-sportive (accident de voiture, bagarre, etc…). Mais pour l’instant, le protégé de Mino Raiola à fait taire les critiques, en démontrant une bonne intégration au sein du club, mais aussi sur le terrain avec 6 buts marqués pour 6 matchs joués. Pour l’anecdote, il a été le premier joueur étranger à inscrire le but le plus rapide pour son 1er match sous ses nouvelles couleurs, avec un pénalty dans le derby face à l’OM à la 7ème minute de jeu.

 

 

Ce recrutement, intelligent, mélangeant jeunes joueurs à fort potentiel, avec joueurs confirmés, à provoqué un jeu plaisant à regarder, porté vers l’avant. Plusieurs joueurs contribuent à ce rendement de 20 buts marqués en 10 journées, le premier d’entre eux, Alassane Pléa, attaquant Français, issue du centre de formation lyonnais et recruté lors de la saison 2014, en est déjà à 6 buts inscrits, dont un triplé retentissant lors de la dernière journée au stade Saint-Symphorien face à Metz. Le second n’est autre que le chouchou des supporters niçois, Mario Balotelli, avec 6 buts marqués, le troisième joueur complétant ce podium est le jeune milieux de terrain Wylan Cyprien, joueur très polyvalent, recruté à l’inter-saison, avec 2 buts marqués.

On ne fait pas de prévisions

Lucien Favre

Le nouvel entraîneur suisse, Lucien Favre, qui a paraphé un contrat de 3 ans avec les Aiglons, montre qu’il est le pion essentiel du club à travers sa philosophie de jeu apporté à nice, dans la continuité du travail effectué par Claude Puel(Southampton), mais aussi qu’il s’appuie sur une ossature solide. Les éléments moteurs du jeu niçois, Jean-Michaël Seri, meilleur passeur du club, avec 4 passes décisives, ainsi que le jeune Cyprien, qui en est à 2 passes décisives, montre en partie le renouveau niçois aux côtés de leur compère du milieu Vincent Koziello, apporté par Lucien Favre. Les deux milieux de terrain sont très souvent associés dans un système en 3-1-4-2, ou bien dans un système en 4-2-3-1. Le coach niçois à confié les clés du secteur défensif au capitaine et expérimenté Paul Baysse(28 ans), troisième joueur le plus utilisé derrière le portier Yoann Cardinale(22 ans) et le jeune défenseur Malang Sarr(17 ans), Baysse à disputé 810 minutes sur 900. La charnière est souvent composé de Paul Baysse, Dante, ainsi que du jeune Sarr, tout droit sortit du centre de formation des Aiglons. Enfin, la touche offensive, composée régulièrement de Pléa, Balotelli et Belhanda confirme une équipe qui à belle allure, solide et compétitive, puisqu’elle dispute l’Europa League où elle est actuellement troisième de son groupe, devant le Red Bull Salzbourg(Autriche), et à 3 points du second qui n’est autre que Krasnodar (Russie), groupe dominé par le club de la Ruhr, Schalke 04. Suite à leur récente victoire face à Metz, le coach Suisse déclare ne pas avoir de prévisions pour la suite de la saison… Déclaration qui n’est pas du goût de tout le monde.

 

 

Ce début de saison canon n’est donc pas un miracle, car il confirme l’évolution niçoise au fil des saisons, 4ème la saison précédente à seulement deux points du podium. L’actuel leader de Ligue 1 comptabilise 4 victoires lors de ses 4 derniers matchs toutes compétitions confondues. l’OGC Nice à démontré qu’il n’était pas un outsider pour le titre, en battant ses concurrents directs comme Monaco, Marseille, ou encore Lyon. Reste à savoir si ce début de saison n’est pas éphémère pour Nice, qui devra affronter le PSG pour un choc alléchant qui aura lieu lors de la 17ème journée au Parc des Princes. Le club azuréen peut également prendre en compte le fait qu’aucun club, possédant 26 points à la 10ème journée, n’a finit au-delà de la seconde place, de bon présage pour la suite…

Retour à l'accueil